Woluwe-Saint-Pierre
Accessible en permanence
natura 2000
Accès pour personne à mobilité réduite

Créé au début du 20e siècle, dans le sillage du parc de Woluwe, le parc des Etangs Mellaerts (du nom de l’ancien propriétaire du site) est un lieu de promenade et de loisirs, qui depuis plus d’un siècle, ravit les amateurs de plans d’eau.

Formés à l’origine par les eaux des anciens marécages de la Woluwe, les deux étangs sont aussi alimentés par de nombreuses sources. 

Les berges ont été refaites en pentes douces ; une configuration propice à l'enracinement des plantes, qui offre une meilleure résistance à l'érosion et facilite l'accès des animaux au plan d'eau.

Les prairies et pelouses humides qui entourent les étangs développent un biotope végétal particulier, très attirant pour la vie animale.

Heures d’ouverture

Accessible en permanence

Des gardiens de parc de Bruxelles Environnement y font des passages réguliers au cours de la journée.

Contacts

Une question, un problème, adressez-vous pendant les heures de surveillance aux gardiens du parc.

En cas d’urgence : Police au 02/788 53 43.

Bruxelles Environnement : 02 / 775 75 75, info@environnement.brussels

Entrées 

Les accès aux Etangs Mellaerts (commune de Woluwe-Saint-Pierre) se trouvent boulevard du Souverain, avenue de Tervueren, avenue Marquis de Villalobar et avenue du Général Baron Empain.

Transports en commun
TRAM : 8 (arrêt(s) : Empain) - 39, 44 (arrêt(s) : de Villalobar)

Terrain de mini golf, plaine de jeux, restaurant-taverne, bancs, poubelles. Les chiens doivent être tenus en laisse.

Accès pour personne à mobilité réduite

Commerçant de son état, François Mellaerts et son épouse achètent en 1883, dans le cadre d’une vente publique, un ensemble de prairies et terrains agricoles proches de la Woluwe ayant appartenus aux Hospices civils de Bruxelles.

A la fin du 19e siècle, à l’initiative de Léopold II, se profile, en bordure de la propriété Mellaerts, la construction de la future avenue de Tervueren et l’aménagement d’un grand parc la jouxtant (le parc de Woluwe).

L’entrepreneur chargé des travaux, Edmond Parmentier, signe en 1898 avec François Mellaerts une convention prévoyant d’octroyer à ce dernier un nouveau terrain avec deux étangs, situés non loin de là, en échange de sa propriété qui allait être intégrée dans le périmètre du parc de Woluwe alors en phase de réalisation.

A une condition toutefois : qu’il préserve la vue sur les étangs que l’on peut avoir de l’avenue de Tervueren. De plus, si le site déjà aménagé par l’architecte paysagiste Lainé, est accessible au public, l’Etat s’engage à entretenir les étangs. Prenant la balle au bond, les époux Mellaerts ouvrent un restaurant et organisent sur le plus grand des deux plans d’eau une activité de canotage.

Le percement du boulevard du Souverain entre 1901 et 1910 séparera la propriété Mellaerts du parc de Woluwe qui avait constitué jusqu’alors un espace vert d’un seul tenant.

Un siècle plus tard, rien n’a vraiment changé.

Musée

A l’angle de l’avenue de Tervueren et du boulevard du Souverain, le dépôt de tramways de Woluwe géré par la STIB, abrite aussi le Musée du Transport urbain bruxellois. Ses collections sont constituées de tramways, autobus, trolleybus et taxis ayant sillonné la capitale depuis 1869.

Sur les berges des Etangs Mellaerts, se côtoient différents palmipèdes et autres oiseaux en quête de nourriture.

Dans les prairies humides régulièrement tondues par les lapins, apparaissent des espèces végétales typiques des prairies rases comme la brunelle, la lysimaque nummulaire ou le bugle rampant.

Les arbres sont pour la plupart d’essence commune mais, au fil des ans, certains ont acquis un port et une prestance qui ont valu à une quinzaine d’entre eux de figurer dans la liste des arbres remarquables de la Région bruxelloise. : des érables argentés (Acer saccharinum), des hêtres pleureurs (Fagus sylvatica f. pendula), un saule blanc (Salix alba), un peuplier grisard (Populus x canescens)…

Chose assez rare dans ce coin de Bruxelles, le parc possède de très beaux peuplements de mélèzes et de pins.

Faune
mésange à longue queue
sizerin flammé
tarin des aulnes
grimpereau des jardins
pigeon ramier
petite tortue
corneille noire
corbeau freux
choucas des tours
cygne tuberculé
hirondelle de fenêtre
pic épeiche
canard mandarin, aix mandarin
sérotine
rougegorge familier
canard carolin
faucon pèlerin
faucon hobereau
épervier d'europe
pinson des arbres
pinson du nord
foulque macroule
gallinule poule-d'eau, poule d'eau
geai des chênes
martin-pêcheur
hirondelle rustique, hirondelle de cheminée
paon du jour
agrion élégant
goéland argenté
ouette d'egypte, oie d'egypte
mouette rieuse
libellule à quatre taches
bergeronnette des ruisseaux
noctule, noctule commun
orthétrum réticulé
canard colvert
mésange bleue
mésange huppée
mésange charbonnière
mésange nonnette
grand cormoran, grand cormoran atlantique
rougequeue noir
canard chipeau
pouillot véloce
pouillot fitis
anax empereur
pie bavarde
pic vert
piéride de la rave
pipistrelle de nathusius
pipistrelle, pipistrelle commune
oreillard roux, oreillard commun, oreillard septentrional
grèbe huppé
accenteur mouchet
perruche à collier
roitelet à triple bandeau
roitelet huppé
sittelle torchepot
tourterelle turque
chouette hulotte
étourneau sansonnet
fauvette à tête noire
fauvette babillarde
sympétrum sanguin
sympétrum strié
grèbe castagneux
tadorne de belon
chevalier culblanc
triton ponctué
troglodyte mignon
grive mauvis
merle noir
grive musicienne
vulcain
belle dame
rousserolle verderolle
héron cendré
fuligule milouin
fuligule morillon
rousserolle effarvatte
bernache du canada
crapaud commun
buse variable
caloptéryx éclatant
Flore
cerfeuil sauvage
anémone des bois
aubépine à un style
aulne glutineux
berce du caucase
reine-des-prés
campanule gantelée
campanule raiponce
cardamine des prés
centaurée jacée
cerisier à grappes
cerisier des oiseaux
charme commun
chèvrefeuille des bois
circée de paris
cirse des champs
cirse des marais
cirse maraîcher
sorbier des oiseleurs
érable champêtre
achillée mille-feuilles
érable plane
érable sycomore
eupatoire chanvrine
framboisier
frêne commun
fusain d'europe
gouet tacheté
hêtre
berce commune - patte d'ours
houx
if
iris jaune
lamier blanc
lamier pourpre
lierre terrestre
luzerne lupuline
luzule des bois
lycope
lysimaque commune
menthe aquatique
millepertuis commun
myosotis des marais
noisetier commun
grande marguerite
orme champêtre
oseille sauvage
pâquerette
podagraire
prêle des marais
primevère élevée
prunellier
renoncule âcre
renoncule rampante
ail des ours
renouée du japon
roseau
salicaire commune
saule blanc
saule marsault
sceau de salomon commun
séneçon vulgaire
alliaire
véronique à feuilles de serpolet
véronique des ruisseaux
vulpin des prés