Laeken (Bruxelles)
Accessible en permanence
Accès pour personne à mobilité réduite

Intégrés dans les parcs et jardins royaux de Laeken et propriété de la Donation royale, les Jardins du fleuriste ont été réalisés par Bruxelles Environnement depuis 2005 pour en faire un lieu d’expérimentation et d’exposition de plantes rares ; mais aussi une vitrine de son savoir-faire en matière de gestion de parcs et jardins.

Heures d’ouverture

Le parc est accessible au public tous les jours, selon l’horaire suivant:

  • du 01 octobre au 31 mars, de 08h00 à 17h20;
  • du 01 au 30 avril, de 08h00 à 18h20;
  • du 01 mai au 31 août, de 08h00 à 20h20;
  • du 01 au 30 septembre, de 08h00 à 19h20;

Des gardiens de parc de Bruxelles Environnement y font des passages réguliers au cours de la journée.

Contacts

Une question, un problème, adressez-vous pendant les heures de surveillance aux gardiens du parc.
Bruxelles Environnement : 02 / 775 75 75, info@environnement.brussels

 

Entrées

On accède aux Jardins du fleuriste soit par le parc Sobieski, la rue Jean Sobieski à Laeken, par l’avenue des Robiniers et  par la rue Médori.

 

Bancs, poubelles.

Accès pour personne à mobilité réduite

A la fin du 19e siècle, le roi Léopold II rachète plusieurs propriétés bordant le domaine du Stuyvenberg où il réside, pour en faire un vaste ensemble horticole. Il décide d’en aménager une partie en fruitier royal (l’actuel parc Sobieski), une seconde en zone d’acclimatation pour les plantes exotiques venant du Congo (le parc Colonial) et une troisième, au lieu-dit « Donderberg », pour y cultiver les fleurs d’ornement destinées aux demeures royales.

De plus, dans cette même partie, il demande à l’architecte paysagiste Emile Lainé de créer un jardin d’agrément dans le prolongement du parc du Stuyvenberg. L’architecture de ce site de 7 hectares se prête à cette double affectation : sur le plateau supérieur est dessiné le jardin d’ornement tandis qu’en contrebas, l’architecte Henri Maquet érige les serres destinées à la production des fleurs et des plantes. Les travaux d’aménagement sont achevés en 1900.

A la mort de Léopold II, neuf ans plus tard, la Donation royale – devenue propriétaire des lieux, en confie la gestion à une pépinière locale puis, au début des années cinquante, à l’Etat belge et plus particulièrement au Service du Plan vert, pour qu’y soient cultivées les plantes destinées aux parcs de Bruxelles.

En 1969, 3 hectares situés en dessous des serres, sont cédés au CPAS de Bruxelles. A cette époque, les bassins sont déjà remblayés, les serres demandent un entretien et une rénovation, le site se délabre.

Bruxelles Environnement qui en assure la gestion depuis 1993, l’utilisera encore quelques années comme zone de stockage et comme pépinière dans la partie supérieure, puis désaffectera définitivement les serres.

En 1999, un grand projet de réaffectation se dessine…

Sculptures

Il n’y a pas de sculptures à demeure dans les Jardins du fleuriste, mais y sont exposés les prototypes de mobilier urbain sélectionnés dans le cadre du concours Park design.

Dans les Jardins du fleuriste, toutes les plantes sont remarquables ! Elles le sont individuellement parce qu’elles sont peu répandues dans les autres parcs bruxellois ou tout simplement, parce qu’elles réclament des soins particuliers. Elles sont aussi remarquables par les mariages qu’elles forment.

Dans la partie boisée du site, la collection de robiniers aux troncs tortueux est unique à Bruxelles et crée une ambiance particulière. Les houx qui ferment les jardins à l’ouest sont quant à eux plus que centenaires.

Les jardins abritent aussi une très belle collection de camélias grâce au don de l’International Camellia Society.

Faune
mésange à longue queue
chardonneret élégant
tarin des aulnes
azuré des nerpruns
grimpereau des jardins
criquet duettiste
pigeon ramier
petite tortue
corneille noire
pic épeiche
rougegorge familier
faucon pèlerin
faucon hobereau
épervier d'europe
pinson des arbres
gallinule poule-d'eau, poule d'eau
geai des chênes
martin-pêcheur
paon du jour
agrion élégant
goéland argenté
ouette d'egypte, oie d'egypte
libellule déprimée
libellule à quatre taches
bronzé
myrtil
bergeronnette des ruisseaux
orthétrum réticulé
tircis
canard colvert
mésange charbonnière
grand cormoran, grand cormoran atlantique
rougequeue noir
pouillot véloce
anax empereur
pie bavarde
pic vert
piéride du chou
piéride du navet
piéride de la rave
pipistrelle de nathusius
pipistrelle, pipistrelle commune
azuré commun
accenteur mouchet
agrion au corps de feu
grenouille rousse
roitelet à triple bandeau
roitelet huppé
sittelle torchepot
étourneau sansonnet
fauvette à tête noire
sympétrum sanguin
sympétrum strié
tétrix subulé
grande sauterelle verte
troglodyte mignon
grive mauvis
merle noir
grive musicienne
grive litorne
vulcain
belle dame
carte géographique
héron cendré
bernache du canada
buse variable
caloptéryx éclatant
Flore
anémone des bois
reine-des-prés
carotte
centaurée jacée
érable champêtre
érable sycomore
eupatoire chanvrine
hêtre
menthe aquatique
noisetier commun
grande marguerite
pâquerette
salicaire commune
Image