Neder-Over-Hembeek (Bruxelles)
Plaine de jeux

Etendu sur un terrain occupé autrefois par le château de Meudon, le parc est accessible via une porte de l’ancienne propriété de style médiéval. 

Entre espaces ouverts et boisés, il est agrémenté de chemins sinueux, de quelques reliefs surprenants, et d’espaces de jeux et de détente.

Heures d’ouverture

Novembre-Mars : 8h30 – 18h00;
Avril-Octobre : 8h30-21h00.
 

Contact

NOH - la promenade verte 02/262 00 68.
Espaces verts de la Ville de Bruxelles : 02/ 279 61 00.
 

Equipements

Terrain de pétanque, bac à sable,  plaine de jeux 3-7 ans, bancs, poubelles.

 

Transports en commun
BUS : 47 (arrêt(s) : Ramier) - 57 (arrêt(s) : Pavillons Meudon, Rive Gauche, Trois Pertuis)
Plaine de jeux

1440 : Nicolas de Vucht, maître à la Cour des Comptes de Brabant sous Maximilien d’Autriche, habite le château près de l’église de Neder-Heembeek.  Il détient les droits de la pêche sur la Senne entre Bruxelles et Vilvorde.

1770 : les époux Boonem font construire le nouveau château de Neder-Heembeek.  De style italien, c’est une demeure prestigieuse avec un jardin en terrasse qui s’ouvre sur les berges du canal, un manoir et des jets d’eaux.  Il n’en reste aujourd’hui que les deux pavillons de l’entrée du parc.

1896 : le notaire de Ro rachète les lieux pour un réaménagement à la française avec des étangs, cascades, jets d’eaux, grandes allées et jardins, auxquels s’ajouteront une orangerie et une grande serre.  Léopold II voulait faire de la zone un quartier d’ambassades, raison pour laquelle il l’a baptisée du même nom que le quartier parisien de Meudon.

1930 : Avec l’industrialisation du canal, le château, le petit manoir et les serres sont détruits. Les étangs sont comblés, et toute la partie inférieure du parc est engloutie par la zone industrielle du canal et remplacée par un dépôt pétrolier.

1982 : le  parc Meudon devient la propriété de la Ville de Bruxelles et sa partie supérieure est réaménagée.

Le parc est classé depuis 1997.

Les tours d'entrée du parc constituent le seul vestige du château seigneurial de Neder-Over-Heembeek, construit vers 1770 : portail en briques rouge et pavillons du XVIIIe siècle sont classés par la Région de Bruxelles-Capitale depuis 2003.

Du côté de la rue du Ramier se dresse le dernier vestige de l'ancienne église des Saints Pierre et Paul, incendiée par la foudre en 1932. La tour d`époque romane (XIIe siècle) fut restaurée par Jean Rombaux en 1960.

Devant la tour se dresse un ancien hospice, le «Kluys » (1487).  Conçu pour abriter des personnes âgées, il servira ensuite successivement de morgue, de prison, d’entrepôt communal et de bibliothèque publique. Il a également été restauré par Jean Rombaux.

Quelques arbres remarquables : frênes, tilleuls, chênes, érables planes...

Dans la zone forestière : orme, frêne, lauriers cerises, peupliers, rosiers pimprenelles.

Dans la zone humide marécageuse : iris jaune des marais, jonc épars, bident triparti, véronique des ruisseaux, glycérie aquatique et massette à larges feuilles.

Une belle roseraie de différentes couleurs.

Faune
mésange à longue queue
chardonneret élégant
verdier d'europe
grimpereau des jardins
pigeon ramier
corneille noire
hirondelle de fenêtre
pic épeiche
rougegorge familier
faucon pèlerin
faucon hobereau
pinson des arbres
geai des chênes
paon du jour
ouette d'egypte, oie d'egypte
mouette rieuse
bergeronnette des ruisseaux
tircis
canard colvert
mésange bleue
mésange charbonnière
moineau domestique
grand cormoran, grand cormoran atlantique
rougequeue noir
pouillot véloce
pouillot fitis
pie bavarde
accenteur mouchet
perruche à collier
roitelet à triple bandeau
roitelet huppé
sittelle torchepot
tourterelle turque
étourneau sansonnet
fauvette à tête noire
fauvette grisette
troglodyte mignon
grive mauvis
merle noir
grive musicienne
grive litorne
buse variable
Flore
anémone des bois
ail des ours