Berchem-Sainte-Agathe
Accessible en permanence
promenade verte
Potager

A Berchem-Sainte-Agathe, le Bois du Wilder, avec ses espaces boisés doucement vallonnés et ses prairies, forme une enclave verte dans un quartier résidentiel mais aussi un fabuleux terrain d’aventure.

Les premières mentions du site remontent au Moyen-Âge. Il aurait fait partie du domaine de l’« hof Ter Wilst », attesté au 13e siècle.

Le Bois du Wilder est composé d’une colline boisée portant une végétation forestière spontanée, des chemins vallonnés, un ruisseau – le Parucqbeek –, des ruisselets, des mares, un étang, des zones humides, mais aussi des potagers cultivés par des particulier et une prairie plantée d’arbres fruitiers.

 

Heures d’ouverture

Accessible en permanence

Des gardiens de parc de Bruxelles Environnement y font des passages réguliers au cours de la journée.

Contacts

Une question, un problème, adressez-vous pendant les heures de surveillance aux gardiens du parc.
Bruxelles Environnement : 02 / 775 75 75, info@environnement.brussels.

Entrée

Le Bois du Wilder se situe à Berchem-Sainte-Agathe. L’entrée principale se trouve rue du Wilder. Mais d’autres entrées ont été aménagées rue de l’Allée verte, rue Kasterlinden et drève des Maricolles.

 

Transports en commun
BUS : 87 (arrêt(s) : Cimetières, Maricolles) - 20 (arrêt(s) : Place de l'église)

Aire de jeux (7-12 ans) et à côté, une plaine de jeux (pré fauché) principalement destinée aux jeux et sports de ballon, pontons, escaliers et bancs en bois, poubelles.

Potager

Les premières mentions du site remontent au Moyen-Âge. Il aurait fait partie du domaine de l’« hof Ter Wilst », attesté au 13e siècle. Sans doute y a-t-on extrait la pierre au 15e siècle. Le relief accidenté du bois tend à le prouver, d’autant que Berchem était alors réputée pour cette industrie. Dans les écrits, on parle d’un château au siècle suivant et de bois qui l’entourent.

Au 18e siècle, la célèbre carte de Ferraris indique une colline cultivée, dont les pentes se couvrent d’une futaie, bordée par une prairie marécageuse. Visiblement, les bois ont été défrichés.

Lorsque le château est rasé, après la Révolution française, le site devient la propriété de campagne de la famille Koninckx qui y construit une villa, d’où le second nom du Wilder : « Koninckxbos ». Le terrain sera progressivement transformé en parc paysager à l’anglaise, avec de grands arbres, des vergers et des prairies.

Pour procurer du bois de chauffage pendant la seconde guerre mondiale, le parc sera une nouvelle fois déboisé. Il sera ensuite morcelé sous la pression de l’urbanisation. Une partie toutefois du domaine, laissée à l’abandon, résistera et se couvrira naturellement d’une végétation dense et diversifiée.

Pour en faire un parc semi-naturel public, Bruxelles Environnement a procédé à son réaménagement entre 1994 et 1995.

L’endroit est idéal pour l’observation de la nature grâce à sa biodiversité végétale et animale. Dans les bois clairs et les clairières fleurissent des plantes de sous-bois rares ou intéressantes.

Cette très riche végétation, la présence de grands arbres et de bois morts jonchant le sol, mais aussi les haies qui créent ici et là de véritables galeries, attirent les oiseaux, sans compter les oiseaux de passage venant se reposer de leur long voyage migratoire.

Diverses espèces de batraciens peuplent l’étang et les mares. Quant aux petits mammifères, ils sont plutôt nocturnes: hérissons, musaraignes ....

 

Faune
mésange à longue queue
azuré des nerpruns
grimpereau des jardins
pigeon ramier
corneille noire
choucas des tours
pic épeiche
rougegorge familier
faucon pèlerin
épervier d'europe
pinson des arbres
gallinule poule-d'eau, poule d'eau
geai des chênes
martin-pêcheur
paon du jour
agrion élégant
myrtil
tircis
canard colvert
mésange bleue
mésange charbonnière
pouillot véloce
pouillot fitis
anax empereur
pie bavarde
pic vert
piéride du navet
piéride de la rave
pipistrelle de nathusius
pipistrelle, pipistrelle commune
accenteur mouchet
perruche à collier
amaryllis
agrion au corps de feu
grenouille rousse
roitelet à triple bandeau
roitelet huppé
sittelle torchepot
tourterelle turque
étourneau sansonnet
fauvette à tête noire
fauvette grisette
fauvette babillarde
grande sauterelle verte
trachémyde écrite
triton alpestre
triton ponctué
troglodyte mignon
grive mauvis
merle noir
grive musicienne
vulcain
belle dame
héron cendré
rousserolle effarvatte
bernache du canada
crapaud commun
buse variable
Flore
cerfeuil sauvage
anémone des bois
aubépine à un style
sorbier des oiseleurs
gouet tacheté
pâquerette
ail des ours
alliaire