Dénivelé positif : 60 m, 115 m ou 188 m 

Promenade Verte

Anderlecht, Sint-Pieters-Leeuw, Dilbeek

Réserve naturelle du Vogelenzangbeek, parc de la Pede, parc des Étangs, parc Joseph Lemaire

Une balade champêtre aux portes de Bruxelles !

Les atouts de la ville et les charmes de la campagne dans une même balade, voici ce qu'offre la randonnée n° 6, « La vallée de la Pede ». C'est que Bruxelles est bien plus que la ville : sa vaste ceinture verte, souvent méconnue et
ignorée des touristes, recèle de belles surprises. Notamment aux confins d’Anderlecht, vers Dilbeek, dans la vallée de la Pede le paysage est comme préservé. Les assauts de l'urbanisation sauvage l’ont assez bien épargné. L’agriculture et l’élevage y sont d’ailleurs toujours pratiqués. Proche de la ville, le randonneur cheminera cependant en pleine campagne.

Aux abords de la réserve naturelle du Vogelzangbeek, où alternent prairies humides, roselières, mares, ronciers, haies, saules et aulnes, il est possible d’observer faucons crècerelles, mouettes et goélands, mais aussi la discrète poule d’eau ou le pic épeiche. En mai et juin, y fleurit l’iris des marais, symbole de la région de Bruxelles-Capitale et au coeur de l’été, la salicaire.

Un peu plus loin, au-delà des maraichages qui semblent cerner l'hôpital universitaire Érasme, l’église Sainte-Anne (Itterbeek) possède un charme incontestable. Construite du 13e au 16e siècle, elle apparait aujourd’hui encore telle que Pierre Bruegel l’a peinte dans « La parabole des aveugles » vers 1568.

Le chemin du retour vers la ville suit au plus près la Pede. Entre les tours de logement, témoins d’un urbanisme d’un autre âge, et malgré les grondements des véhicules filant sur le ring, la succession de parcs et d'étangs est une dernière belle surprise. Un plaisir pour les photographes aussi qui s’amuseront des reflets dans l’eau, des jeux d’ombre et de lumière, et de toute une variété d’oiseaux aquatiques. Ici, la nature n'est plus sauvage, mais domestiquée. Mise
en quelque sorte au service des loisirs humains, elle a cependant gardé un rien d’impétuosité. Le randonneur ne résistera guère à devenir un peu flâneur….

Joëlle et Jean-Paul Wibrin-Maquet (Neufchâteau, province de Luxembourg)

Télécharger
Itinéraire piéton